Vignoble vitrine paysager du Rieuberlou

 

« Voir le vin dans le paysage, et boire le paysage dans le vin » (Jacques MABY, Université d’Avignon)

Un vin est d’autant plus apprécié qu’il est produit dans un paysage de qualité. C’est fort de ce constat que le Syndicat de cru AOC Saint-Chinian a souhaité créer un vignoble exemplaire dans le vallon du Rieuberlou, pour asseoir sa notoriété. Ce vallon de plus de 1000 ha, destiné depuis les années 1960 à devenir une retenue d’eau dans le cadre de l’aménagement hydraulique de la plaine du Languedoc, s’était largement enfriché lorsque le projet hydraulique fut abandonné, au début des années 2000.

Les enjeux étaient multiples :

  • Comment intégrer le vignoble au paysage de la route (réouverture du paysage de la vallée) ;
  • Comment accentuer la différenciation de ce vignoble vis-à-vis des vignobles du voisinage ;
  • Comment combiner parcellaire viticole harmonieux et optimisation de l’opération foncière ;
  • Comment exploiter la végétation arborée pour accentuer les lignes de force du paysage ;
  • Comment tirer profit de l’historique singulier du site (projet de barrage abandonné) ;
  • Comment concilier les techniques et contraintes du 21° siècle sans nier les techniques et usages du passé.

 

Terrevive a accompagné le maître d’ouvrage dans la reconquête du site, dans le cadre d’un projet à plusieurs paliers :

  • Lors de la création des parcelles viticoles (défrichage) ;
  • Lors de l’implantation du vignoble (règles de plantation) ;
  • En phase de maturité (charte d’entretien du vignoble et des abords) ;
  • En phase d’exploitation (mesures d’accompagnement oenotouristique dans une démarche de développement durable du territoire rural).